Le Salar d'Uyuni

Situé à 3 658m d’altitude au cœur de la cordillère des Andes, le salar d’Uyuni est un territoire hostile qui constitue le plus vaste désert de sel du monde (10 582km²).

La région est balayée par de forts vents froids et lors de la saison des pluies (de novembre à mai), le salar se couvre d’une fine couche d’eau.

On estime que le salar contient le tiers des réserves de lithium (principal composant des batteries de nos appareils électroniques) exploitables de la planète, ce qui attire bien des convoitises.

Les conditions météorologiques

Vents violents, froid intense, altitude, eaux corrosives et peu profondes sont les conditions extrêmes que nous rencontrerons.

Le vent

Les vents balayent constamment la région. A la saison des pluies, le vent souffle généralement du secteur Nord-Est. La forte amplitude thermique (jusqu’à 50°C) provoque des phénomènes venteux très marqués en fin de journée et dans la nuit.

La saison des pluies

Toutes les eaux de la région sont drainées vers les salars d'Uyuni et de Coipasa. Il pleut en moyenne 200 mm sur le salar d'Uyuni et au plus fort de la saison des pluies (de janvier à mars), une couche d’eau de 5 à 30 cm le recouvre (en particulier sur 1 à 2 km le long des bords).

Ces données nous ont été founies par de nombreux spécialistes du salar, notamment au CNES, à l’IRD, au CESBIO, à l’Instituto Francés de Estudios Andinos et au Servicio Nacional de Meteorología e Hidrología de Bolivia.

Les images satellites

Ces images satellites de la NASA montrent l'arrivée de l'eau sur le salar au mois de janvier 2013 en quelques semaines.

L'exploitation du lithium

En cours de réalisation.